Restauration d'une AZAM de 1964

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mar 26 Avr - 10:25

Bonjour à tous,

voici le topic présentant les avancées de la restauration de mon AZAM de novembre 1964.

La belle a dormi 4 ans dans le parc d'un carrossier Briviste jusqu'à que son propriétaire se décide à la vendre sur leboncoin.fr. La voiture m'intéressait parce que je dois changer le châssis de ma 2cv bleu de 1984. Et l'AZAM avait subit, d'après son ex-proprio, un remplacement de châssis vers le milieu des années 1990. Selon lui, elle avait était adaptée sur un châssis récent ( trad : de 2cv6). Le projet était donc : acquisition de l'AZAM, greffe de la caisse et moteur de la bleu sur son châssis et restauration de l'AZAM plus tard. Finalement, j'ai changé d'optique. Le projet et simplement devenu restauration de l'AZAM puis travaux de rénovation sur la bleu. Une fois que l'AZAM sera en service, la bleu sera momentanément sortie de la circulation. Pour pas me faire payer trop d'assurance...

Bref : L'AZAM à sa livraison le 7 mars 2011.
[img][/img]
[img][/img]





La voiture était vendue avec des pneus cloutés neufs non montés sur jante et un jeu de housses neuves en skaï noir. Les housses neuves... on en voit pas tellement l'intérêt vu l'état global du véhicule...


Le garage dans lequel elle est stockée et qui me sert d"atelier est (était) un vrai taudis...
Un toit, 3 murs, une porte, un sol en terre... point ! J'ai isolé le toit avec 20 cm de laine verre et du lambris. J'ai dallé le sol avec de la dalle béton (solution moyenne mais la moins chère...). J'ai peint les murs, installé un pont roulant, un établi, des étagères.

Puis j'ai attaqué les travaux.
ça c'est moi : je suis content !


je sors d'abord la voiture, pour avoir de l'espace...


puis les portes et les sièges...


Capotages et ailes...




Le badge du moteur : AYA-M (21 ch, monté sur AZU)


Mauvaise surprise : le tambour centrifuge est soudé au volant moteur : dans un premier temps, un collègue mécano m'explique que le gars a voulu "modifier" son embrayage pour le faire devenir "classique" et plus centrifuge. En fait, en séparant la boîte de vitesses du moteur, je découvre que les masselottes sont HS.



Puis on démonte le moteur (à 2... ). EN effet, je profite dun copain de passage sur Périgueux pour faire cette op. Avec le pont rien de plus facile. Mais à 2 c'est plus rigolo...


la bête :


Découverte au démontage :
Plancher pédalier HS (latéraux aussi)


On retourne !
La aussi, c'est pas triste...




oh uuuuuuuhh ce trou !


Bo j'ai bien compris à ce moment là que ma bouteille d'argon sera mise à rude épreuve...
Preuve en est que j'ai cramé ma meuleuse Brico Dép** après 1h de travail. Réflexion faite je passe tout en Makita... (le budget va en souffrir... mais bon !)

Châssis : on ouvre la boîte de sardine. Il est bien plus récent que la voiture. EN effet il comporte des points de fixations pour ceinture de sécu (apparu en 1967) mais n'est pas de 2cv6 mais bien pour 425 cm3... Qu'a cela ne tienne. Il a été mal protégé à son remplacement (date inconnue) et du coup souffre de corrosion non perforante. Je nettoie je souffle, je rustole et je passe tout à l'antirouille (pas tout en même temps).


J'ai viré tout les points de fixation de la caisse... ils sont oxydés, j'ai bouffé 2 bombes de dégrippant pour limiter la casse... Bref à la place je met des écrous cages M6.


Après présentée une tôle issue des chutes d'un grand ferrailleur de l'agglo (pas de pub..)


Je découpe je pointe !


Les initiés reconnaitrons une torche TIG... Je ne soude qu'à cela... Ancien apprenti SNCF (2002-2004, dernière promo type "CFA SNCF"), on nous appris à souder selon 4 méthode : chalumeau, arc, MIG/MAG et TIG. Le TIG étant la méthode que je maîtrise le mieux et aussi un des meilleurs compromis pour moi : en effet, venant d'Allemagne, le poste est un combiné offrant : soudure arc et Tig et découpe plasma.

Pour le châssis, c'est tout pour le moment (le pointage de la tôle date du 23 avril).

En parallèle, je travail sur le moteur. je l'ai déculassé, il n'offrait que très peu de compression. Les segments étaient HS. Et malheur : plein d'huile, un cylindre m'échappe des doigts et vient heurté le sol... il est mort ! Du coup le rajeunissement est complet avec grâce à un ensemble cylindres et pistons neufs.


Les culasses étaient archi calaminées...


on change cylindres et pistons...


Le pote de passage sur Px vient me filer la main... Une nouvelle fois !


je change le joint spy côté volant moteur.


Je remplace volant moteur (qui a pris des coups de Makita pour séparer la boîte et et le moteur) et la couronne porte masselotte...


Je pensais remplacer mon embrayage par un neuf... Mais le kit de remplacement du système à linguets (3 doigts) par un diaphragme est trop raide : il pliera la fourchette au premier coup de pieds... donc finalement je remet dans son carton et l'entrepose dans le garage... 100 € de perdu... pour l'instant. l'ancien mécanisme a retrouvé sa place. Je verrai à l'usage ce qu'il donne.


Nettoyage des culasses


Création de...


L'outil dépose soupapes ! Il permet un rodage facile de celle ci.






c'est rodé !


Les soupapes rodées sur les culasses, je remonte le tout pour faire une prise des compressions. J'attends le prêt de l'outil par un collègue mécano tête en l'air qui pense pas à moi en se levant...




Voilà, pendant ce temps là, j'ai aussi repeint les pièces du couloir d'air


et je commence à réfléchir au revêtement des sièges.


avec Maman, on a fait une housse pour voir le résultat que pourrait donner un tissu rouge trouver en destockage.


Résultat pas trop mal...

Bref, c'est tout pour aujourd'hui...
@ plus tard pour de nouvelles aventures !

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Ven 29 Avr - 17:52

Bonjour à tous,

Cette j'ai continuer la grosse chaudronnerie du châssis.

J'ai reconstruit le longeron arrière gauche. Au sablage, il s'était avéré défaillant.












Tout les cordons ne sont pas finis... j'en ai donc pas encore terminé avec la grosse chaudronnerie !
Les travaux du châssis représente environ 20h de travail !

La suite au prochain épisode.

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Dim 22 Mai - 17:59

Bonjour à tous !


je suis heureux de vous présenté le premier truc terminé sur l'AZAM.... Le fauteuil arrière !


Bref, tissus cousu, posé sur l'armature.
Les tiges de maintiens sont toutes revenues à leur places (celle de dessous, celles des côtés des assises et celle du haut).


Même si sur le principe "le mieux est l'ennemi du bien", on a fait l'impasse sur les coutures qui strie la banquette, le confort est au rendez vous, et le rendu final est plaisant à l'oeil.

Bref... les images !







Alors. Vous découvrez ces images.
Vous vous demandez comment c'est fait... c'est normal !
Sur le tissus rouge est cousu de façon discrète des gaines en jean.
4 gaines, comme je l'ai dit, qui maintiennent comme à l'origine le tissus par les 4 tiges.

Ensuite, la grande originalité réside dans l'emploi de velcro.
Sur le tissus rouge, le long des montants du dossier, sont cousus des bandes de jeans recouverte de velcro.
Sur les sommiers (en jean aussi), sont collés des bandes de velcro.
Les bandes de jeans sont tendues et accrochées par le velcro sur les sommiers.
Ensuite, le tissus blanc (ou plutôt beige) recouvre le tout, comme une couverture.
Il est lui aussi maintenu par du velcro.

Lors de chargement futur dans l'AZAM, (car, même que je ne sois pas bien doué...(^^!!) je garde l'espoir de la faire marcher)
ce tissus protégera les sommiers.

La plage arrière, elle, sera une planche de contreplaqué revêtue du même tissus qui garnit l'intérieur.

Bon voilà, je vous ai donné quelques secret de fabrication...

@+
bonne soirée !

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mar 21 Juin - 17:58

Bonjour à tous,


au sud ouest, un peu de nouveau.


Aujourd'hui,
repose du moteur, essai embrayage/débrayage, purge des freins.

La caisse est revenue dans la position préconisée par Citroen pour un meilleur confort.

Aussi, j'ai soudé sur le châssis les supports pour la fixation (future) des glissières de la banquette avant.

Il s'agit de rectangle en acier ep 6 dim 150x50 et d'une cornière en 20-20 ep 4 mm. Si vous avez suivi la réparation des planchers, vous aurez remarqué que j'ai remplacé les planchers d'origine pour mettre de la tôle plate. Afin de refixer mes sièges de façon solide et fiable, j'ai créé des platines en remplacement du profilé d'origine sous le plancher.

Voilà quelques photos

La caisse



le moteur sur son chassis...



Les platines de fixation des glissières de la banquette.





A la fermeture du garage, on croirait presque qu'elle va rouler demain...




@++

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Jeu 23 Juin - 17:32

Bonjour à tous



Aujourd'hui ça a avancé encore un peu... ça sent bon la balade en AZAM au 14 juillet... (je m'avance pas trop quand même...)



Aujourd'hui, j'ai soudé les pattes de fixation des supports de pare-chocs arrière.
J'ai présentée la caisse sur la chassis, percé les trous pour la fixation, enduit les jointures de mastic d'étanchéité et posées la caisse...
Tout est serré, en revanche, il va falloir que je rajoute des vis de couture entre les vis les plus éloignées, car mes tôles zinguées ont tendances à bailler... c'est pas top pour l'étanchéité... Mais bon !

J'ai reposé et ajusté la pédale de frein, d'embrayage et le câble du compteur à la boîte de vitesse.
J'ai aussi remonté le levier de freins à main. Ce qui a pour conséquence que maintenant, l'AZAM freine d'elle même !! plus besoin de cales pour bosser !!!!

Voilà, puis j'ai présenté les supports du cadre de banquette avant, j'en ai percé-taraudé les points de fixation mais je ne les ai pas posé parce que je les passé au rustol avant de partir.

Caisse en place, pédales reposées





Pédales fixées, freins à main monté et câble de vitesse connecté... ça sent bientôt la remise en route...






Demain je remplace mon support de batterie par un modèle "maison" en inox (confection par un pote meilleur que moi en chaudronnerie),
je fixe les supports et le cadre de banquette et en suivant : nettoyage carbu, remontage pipes et carbu, connexion tige accélérateur.
Étant donné le temps que me prends chaque étape, je pense faire une tentative de redémarrage la semaine prochaine. J'ai aussi des travaux intérieur de caisse à faire. Je ne sais dans quel ordre commencer (la caisse... le moteur... la caisse... le moteur... ) No sé.
Je verrai. comme on dit : au "filinge" (trad= feeling)

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Ven 24 Juin - 17:29

Bonjour à tous.


Aujourd'hui, on prends l'air !!




3 mois en arrière, je faisais à peu près la même photo...


Cet aprem j'ai démonté mon vieux support de batterie
dessous y'avait de la poussière !!


Mon support en inox est réalisé, soudé et ajusté, mais je ne l'ai pas fixé, pour laisser séché le rustol que j'ai passé sur la tôle du panneau de bord.

J'ai posé mes glissières de banquettes




J'ai reposé mes pipes et avec le carbu.
Sur le carbu, je ne ferai pas grand chose finalement. Il y a un important jeu à l'axe de papillon. Le résultat devrait être connu à l'avance, ralenti pourri et accélération hasardeuse. Bref. J'ai pas la trésorerie ce mois ci pour en acheter un. Début juillet maintenant !!! La CB va chauffer (capote, bobine, allumage et carbu...)

Par contre le 32 PICS n'a pas l'air de se trouver neuf chez nos fournisseur en pièce 2cv, du coup je pense me tourner vers un 34 PICS (de 2cv 4)





Mardi, elle devrait péter... Enfin j'espère ! il me reste juste de quoi acheter une batterie 6V.

Je vais connecter la bobine d'origine, le faisceau, mettre des bougies neuves, remonter la banquette et remettre en route...

Mercredi, RDV avec l'expert pour gueuler... pour avoir des poignées de clous au final. On verra...


Messieurs, mesdames, bon WE !

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mar 28 Juin - 17:26

Bonjour à toutes et tous !


l'essentiel est là... dans cette vidéo.



Alors, passé la joie, j'ai quelques menus soucis.

Elle pompe... un 3/4 de litre pour 30 min d'essai... Le carbu est surement HS...

Elle tiens pas trop le ralenti... ça je m'en doutais un peu.

Sinon elle charge pas trop mal, je suis monté en pointe à 7,6 V.

Par contre, quand je braque à gauche (donc la timonerie va à fond à droite), le timon qui actionne le levier de roue gauche vient taper le levier d'embrayage et me coince la voiture débrayé !! .... ??????????????????????? Donc j'ai décalé la position débrayée de la pédale mais bon... j'ai moins de course maintenant...

Voilà. C'était l'essentiel du jour.

Si vous avez des propositions pour me faire diminuer la consommation, je suis preneur.

@+ Bonne soirée.

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mer 29 Juin - 18:04

Bonjour à tous.


Aujourd'hui on continue le remontage.

J'ai reposé les éléments arriere des couloir d'air, j'ai isolé sous le palncher de pédalier avec de l'insonorisant,
j'ai posé mon support de batterie, installé ma pédale d'accélérateur (popée sur uen charnière, car elle est bouffé par la rouille à sa base).
J'ai rustolé l'intérieur des ailes arrière que je remonterai demain (pour pouvoir remttre en service le réservoir).

Ce soir je serai avare en propos. Grosse journée, un peu fatigué...

le support de batterie :


voici une mesure de la tension aux bornes de la batterie pendant que le moteur tourne, à un rythme ralenti accéléré (dans les 1200, 1500 tours)


une photo de ce que je vous disais hier, à propos du contact entre le timon de commande du levier d'embrayage et le timon qui actionne le levier de roue.
Ici aucun contact, vous remarquerez que c'est parce que j'ai posé une goupille un peu plus loin que celle de base.




Si vous avez des réactions ! N'hésitez pas !





Merci à +


Dernière édition par s.remy51 le Mar 12 Juil - 15:59, édité 1 fois

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Jeu 30 Juin - 17:25


Bon aujourd'hui un peu de neuf.

tout d'abord :




et oui ! La première marche depuis que je l'ai... j'ai réussi (hors vidéo) à la monter à... tenez vous bien... 20 km/h (et même passer la 2e... ^^)

Ensuite elle a retrouvé ses ailes arrières :



et son couloir d'air :


Le montage de la pédale d'accélérateur.



Après rien d'extras. J'étais content qu'elle pète du coup j'ai fait le con avec pendant une heure dans la cours.
Ceci dit je goûte avec joie à mes premiers en embrayage centrifuge... quand j’accélère pas assez (visible sur vidéo), elle se met à chevroter... c'est plutôt marrant.

Dans les défauts, elle freine trop mou. Je commence à freiner au delà de la mi course (si pression à fond : freine très bien). Mais ce jeu dans la course de freinage me soucis un peu. A moins que ce soit là la différence entre lookeed et LHM? Ma bleu freine assez fort à partir d'une pression de 2 cm sur la pédale et ralenti très bien à partir de 1cm.

On me dit couramment "les tambours freinent moins bien que les disques" et mon père me dit "bof... celle que j'avais avant n'a jamais très bien freiné...
Ceux qui ont conduit une 2cv6 en LHM et une 2cv en lookeed (avec pédalier sur châssis), peuvent ils me décrire la différence qu'ils ont trouver entre les deux?
Est ce que c'est moi qui ait trop de jeu aux garnitures (excentriques à régler?) Merci pour vos réponses éventuelles.
J'ai passé du rustol partout où je pouvais.


Merci à tous. @+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mer 6 Juil - 16:57

Bonjour à tous.

Après un petit silence radio,

les avancées de l'AZAM.


Elle a retrouvée :

ses feux AR (cabochon cassé remplacé, contacts décapés et redressés, ampoules neuves), stop et veilleuses.


Ses clignotants (les cabochons sont nazes -opacifiés par le soleil- mais mon fournisseur n'en a plus pour l'instant)

avec une commande neuve au passage... et un montage qui permet au cligno de marcher même contact couper (fonction que je souhaitais pour me signaler en cas de panne la nuit... parce que la journée... c'est vrai que personne va voir le cligno... )

son pare choc AR


... et AV


sa planche de bord, après réparation du moteur d'essuie glace (ressort balais HS)


le pare brise et le essuies glace. Les balais sont un peu naze. Je les ai ravivé à l'huile de lin, en attendant les neufs.


Enfin, j'ai pas de photos mais ça doit se voir... L'AZAM a retouvé ses portes.


à suivre : remplacement cache culbu défectueux (le gauche est un peu fêlé)
tentative de réglages sur le 32 PICS qui... restez assis... est INCHANGEABLE.... Aucun autre carbu ne peut être monté à la place du 32 PICS pour la simple est bonne raison que le 32 PICS a une embase de 34 monté dans le sens des 28... résultat le 28 est trop petit et le 34 se retrouve en biais... ça faut quand même le vivre... Aucun autre carbu ne peut remplacer ce carbu qui ne se trouve plus du tout... A part mort dans les brocantes troc pépé... Put** faut le vivre, un truc pareil... ce coup de bol... Y'a une AZAM dans le monde qui est équipée d'un 32 irremplaçable... c'est la mienne !!! Cette chance de cocu...


Bref sinon, après avoir testé la liste des points de CT, je pense que l'AZAM satisfera à tout les points.
Les vitrages sont bons, les feux aussi, les clignos marchent, les EG aussi, le klaxon OK, la direction n'a pas de jeu, les freins sont neufs, les pneus le seront demain.
a part la pollution (merci carbu merdique!!) je vois pas ce qui peut pêcher (l'allure générale??? un peu clodo mais bon... je vais la cirer au rustol... histoire de faire imitation vernis...lol)


Demain les pneus neufs, le cache culbu, l'huile de boîte neuve et je remonte les ailes.

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Jeu 7 Juil - 17:42

Bonjour à toutes et tous.


Aujourd'hui, l'AZAM n'a pas beaucoup avancé mais s'est fignolée...

Elle a retrouvé ses pare-soleils (lessivés... pour l'occaz !)
son rétroviseur,

Une capote rouge cinabre !

Alors je suis très content et en même temps je reste un peu sur ma faim.

Pour la couleur, je la voyais plus bordeaux que cela mais je la trouve très belle, à mon goût.
J'adore le contraste entre la caisse grise et la bâche rouge.

En revanche, je pense que cette capote est de moins bonne qualité que la VBSA que j'ai monté sur ma bleu.

Pour commencer, au transport ou au stockage, une pâte de tordue. Bon c'est pas la mort... un coup de pince basta !
Puis je la positionne, je monte les profilés chromés, au niveau de la traverse sous la lunette arrière, quelques éraflures... faudra que j'y mette un peu de vernis à ongle. toujours rien de grave.

Et au moment où je la tends pour l'accrocher sur les oreilles de devant... la sangle (modèle en nylon) qui reste bloqué sorti... un coup de tournevis elle est rentrée. Ce n'est pas très grave, mais je me dis que moi qui adore rouler décapoté (même sous les nuages menaçants...), j'espère que j'aurai pas à rentrer à chaque fois au tournevis ma sangle (elle ne me le fait que d'un coté).

Ce ne sont pas des détails hyper grave, mais si vous voulez, je pense que cela traduit une qualité un peu moins bonne que la capote noire que j'avais monté en décembre. Bon, vu l'allure globale du véhicule, je chipoterai pas sur ça.


J'ai changé le cache culbu qui me faisait défaut. Nickel. L'huile que j'ai trouvé dedans avais un peu noircie et contenait des restes du nettoyage au gas oil.

C'est bon signe, cela signifie que le nettoyage a justement était efficace. Je vidangerai tout cela avant le CT, après 100 km et après 500km.


Enfin, j'ai équipé les jantes de l'AZAM plus une jante d'occaz en pneu 135 r 15 Nankang.
Vous allez me dire : une AZAM?????? en 135 Nankang ???????? tu es un trou du c** nous te parlerons plus....

à 129 € le 125 x15 Michelin... j'avais pas trop le choix à vrai dire.

Ceci dit, les pneus ont une bonne allure, les sculptures me plaisent, le pneu a un bon visu contrairement aux toyo qui équipe l'arrière ma bleu (Maxxis à l'avant).
En effet, quand je compare les 2, les toyos font un "pneus lisses même quand ils sont neufs".


aller, promis, demain je mets des photos !

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Ven 8 Juil - 16:57

Bonjour à tous !

le demi événement du jour...







Bon je l'ai emené (demi légalement... c'est à dire avec son assurance mais son le CT)

faire le tour de la gare. Pas de soucis niveau moteur, elle tient mal le ralenti mais bon, elle était froide et j'ai pas encore fait de réglages pointu dessus.
Question boîte j'en sais rein, avec la circu qu'il y avait j'ai pas dépassé la 2...

Question embrayage c'est une catastrophe... je n'arrive absolument pas à le faire patiner. Les démarrage se font toujours par à-coups sec, elle se met à chevroter et du coup à chaque fois limite de caler...

Je ne sais pas quoi y faire... On m'a dit de le détendre : ça y fait que dale.

Bref je patine... à différence de mon embrayage...

c'est problématique parce que :
1) ça fout des sacrés châtaignes aux cardans à chaque démarrage...
2) ça rend quasiment impossible toutes manoeuvres en créneau, passage difficile... et complique sérieusement les rangements bataille ou la rentrée dans mon garage.
3) put*** merd* mes pneus neufs ....


Merci de me donner des pistes de solutions si vous avez eu ce problème vous aussi.

Perso je ne sais pas quoi en penser.

>>Pour vous faire une description rapide, mon disque d'embrayage est un modèle genre férodo lisse. (tout est d'origine)
Vu qu'il est lisse, évidement, le patinage est plus difficile à faire... Parce qu'il doit patiner, mais la friction ne doit pas accrocher pour entrainer avec lenteur le pignon de la boîte... du coup l'accouplement moteur ne se réalise que lorsque la pression sur le disque est suffisante.... sauf que lorsque qu'elle est suffisante, c'est trop rapide pour démarrer en douceur...

>>Mon embrayage centrifuge est neuf. Est ce qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une combinaison des 2 embrayages pour avoir des démarrages en douceur?
Ou est ce qu'il n'aurait pas fallu que je remplace ce disque lisse par un disque à garnitures frétées crénelées????? (disques nouveaux modèles)



Sinon que n'y ais je fait ce jour dessus...

Remonter les ailes, fixation complète des éléments du couloir d'air, pose des manchons de chauffage.
Isolation intérieur du plancher de pédale et pose d'un tissus gris habillant cette isolation.

Essais dynamiques... Bref, me suis pas amusé !

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Lun 11 Juil - 17:24

Bonjour !


La restau (partie 1) prend fin... du moins j'ai bon espoir.


J'ai réglé mon problème d'embrayage.

Alors pour faire simple : j'ai remplacé mon disque d'embrayage (lisse d'origine) par un disque nouvelle matière.

Et ça fait toute la diff'................. carrément !!!


Sinon elle freine toujours un peu mou à mon goût... Pourtant il me semble avoir bien écarté les mâchoires avec les excentriques... Mais bon, le ct me dira ce qu'il en pense.

J'ai nettoyé toutes les vitres une par une, ajax, mousse d’acier super fine et chiffon doux non pelucheux... Elles sont nickel... NICKEL...

J'ai l'ai habillé d'une belle parure... Tissus beige sur une mousse isolante et une moquette noire moucheté blanche.

Ca fait chic !





Bon soyez indulgent, sur les photos j'ai pas fini de découper proprement le tissus.


J'ai nettoyé la partie coffre et caisson sous banquette AR. J'ai tout passé au rustol. Demain il sera sec au toucher, je pourrais mettre la roue de secours, le cric, levier, triangle et gilets.

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mar 12 Juil - 15:59

Bonjour à toutes et tous.


L'histoire se termine... et se termine bien.

Je vais pouvoir draguer plein de filles dans mon AZAM... puisqu'elle vient d'obtenir son CT, sans contre visite mais avec 5 remarque (quand même... :mrgreen: )

Je peux maintenant passer le reste du Tour de France dans mon canapé...











Vue du super carbu 32 PICS.









Bon maintenant les problèmes...
En revenant du CT, je suis monté en 3e. Pour faire un test, j'ai essayé de la pousser à 60... et là mademoiselle me faisait des fredaines... j'avais l'impression qu'elle accélérait pas... malgré ma pression pied plancher... ???

Vous voulez connaître les remarques??
bon alors :
feu de croisement réglage trop bas G
porte latérale détérioration importante (rouille)
pare chocs : AV et AR présence chocs
réservoir de carburant : mauvais état
et
Jeu au cardan gauche.

Ceci dit, mon embrayage centrifuge était soudé et le disque était lisse. Au vue de ce qu'elle me faisait aux premiers essais, j'imagine que l'ancien proprio avait le même problème et que si il avait roulé comme ça un moment, il devait me foutre des "coups de marteau" sur le cardan à chaque démarrage.


Bon comme y'a pas de contre visite, je vais faire les réparations sur un planning beaucoup plus long. Je vais d'abord la roder et regarder cette histoire d'accélération.

Bonne soirée !

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Restauration d'une AZAM de 1964

Message  s.remy51 le Mer 13 Juil - 14:32

Bonjour à toutes et tous !!


J'ai mis les dernières touches à ma voiture...


Une carte grise à mon nom ! (collection)
de belle plaques noires

remplacer ma serrure cassée

et poser des manchons de chauffage !



vous me direz : "mais !?? c'est des manchons de 2cv6??? "
Ben oui s'en est : le kit est moins cher que des feutres et surtout je le trouve plus efficace...

Bref.
Une bonne journée quoi...


Je vais rouler avec quelques temps. En ville, en campagne, grands trajets... je vais la roder et voir si ce que j'ai fais convient. Faut que je l’emmène dans des bonnes côtes aussi... pour tester embrayage et moteur et sur de belles lignes droites, pour tester la montée à 70-80.
Mais bon, après je reprendrai ma bleu ! Je veux pas la laisser trop s'endormir. Et puis l'AZAM... sur Périgueux Sarlat où la route est pour une moitié montante, et l'autre moitié en montée aussi... m'étonnerai que je tienne le 80 au bout du pied !

Là vous la voyez juste en bas de mon appartement.
elle se repose sous mes yeux comme ça...


23 ans, 8 mois de permis, déjà deux 2cv... pffffffffffffff... Et ça fait que commencer !

@+

s.remy51

Messages: 209
Date d'inscription: 18/04/2011
Localisation: Périgueux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum